Déclaration concernant le Service de Santé au Travail d’EDF R&D

Déclaration concernant le Service de Santé au Travail d’EDF R&D

Déclaration CGT au Comité Social et Économique EDF R&D Séance du 15 octobre 2020

La CGT a alerté à de nombreuses reprises à propos de la situation de sous-effectif du Service de Santé au Travail d’EDF R&D, en particulier depuis le début de la crise sanitaire. Aujourd’hui, le Dr Hadjaj est en arrêt et un membre du SST de Saclay a été victime d’un accident du travail avec arrêt. De notre point de vue, le SST n’a plus les effectifs pour assurer ses missions, ce qui fait peser une double menace à la fois sur le personnel dans son ensemble et sur le personnel du SST en particulier, confronté à une charge de travail ingérable en cette période de reprise épidémique.
Parmi les missions urgentes, on peut citer en particulier :

  • La vaccination du personnel contre la grippe, pour laquelle une seule date est prévue à Chatou, ce qui est clairement insuffisant vu les contraintes des agents,
  • Le suivi de l’emménagement d’une partie du département PRISME dans des nouveaux locaux qui posent de nombreux problèmes pour lesquels des évaluations de poste par le médecin du travail sont à la fois nécessaires, urgentes et surtout obligatoires,
  • L’écoute et l’information des agents concernant la situation sanitaire actuelle, la prévention et les procédures à suivre en cas de suspicion de contamination ou de contaminations avérées.

Ces missions nécessitent des professionnels qualifiés et formés aux problématiques de santé au travail, or aujourd’hui le recours à une société d’intérim en monopole sur ce secteur ne permet pas de fidéliser les personnels et le turn-over permanent perturbe l’organisation du SST en générant du travail supplémentaire de formation récurrent.
La délégation CGT rappelle que concernant la santé et la sécurité au travail l’employeur a une obligation de résultat et demande à la direction de prendre des mesures immédiates pour assurer des effectifs suffisants et stables au SST.

Articles similaires

Votre mémo CGT – Accidents du Travail Bénins – nov 2020

Votre mémo CGT – Accidents du Travail Bénins – nov 2020

Déclaration concernant la baisse des effectifs à la R&D

Déclaration concernant la baisse des effectifs à la R&D

Pour une entreprise 100% publique, pour une R&D intégrée, pour le maintien du statut du personnel

Pour une entreprise 100% publique, pour une R&D intégrée, pour le maintien du statut du personnel

Déclaration CGT N°4 au CSE EDF R&D – Séance du 17 septembre 2020

Déclaration CGT N°4 au CSE EDF R&D – Séance du 17 septembre 2020

EDF - 100% public

DERNIER N° – EDF NON AU MARCHÉ !

SORTONS L’ÉLECTRICITÉ DU MARCHÉ #11

11 juin 2021

Pour cet épisode 11 de la série « Sortons l’électricité...

Lire la suite

Signez la pétition - #PourUneÉnergiePublique

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est petition2-2.jpg.

Dernières actualités EDF

Négociations TAMA : Dialogue social de « qualité » ou à « marche forcée » …

11 juin 2021

LE COMEX D’EDF MET UNE NOUVELLE FOIS LE PERSONNEL ET...

Lire la suite...

Élections Camieg du 21 au 24 juin

27 mai 2021

Explications sur le fonctionnement de la CAMIEG et de la...

Lire la suite...

Débat Hercule au Sénat – Janvier 2021

video

Pour un service public de l'électricité

Les attaques et réformes s’enchaînent dans les services publics de l’énergie, pilotées par les directions d’EDF et ENGIE soumises aux directives de l’Élysée. Leurs certitudes ont été bousculées par les mobilisations des salariés et la prise de conscience des citoyens qui paient lourdement la note de ces choix politiques. Dans ce contexte, la FNME CGT vous propose de mettre au coeur des débats les exigences du service public et d’y associer, en plus des agents, les élus et usagers particuliers et industriels.

Se syndiquer : Et si vous vous engagiez !