11 novembre 2018

Dans le 72 chez Souriau, le syndicat CGT mène une lutte depuis plusieurs années pour faire appliquer le temps d’habillage par la voix des prud’hommes.

Après plusieurs rencontres avec l’UD 72 et l’inspection du travail dès décembre 2016, le syndicat CGT a envoyé un courrier à la direction de SOURIAU pour qu’ils appliquent le temps d’habillage.

La réponse a été une fin de non-recevoir !

En mai 2017 la décision a été prise de monter des dossiers aux prud’hommes, au départ, il y avait 2 dossiers d’élus CGT pour arriver à 57 dossiers.

La conciliation n’a pas été possible alors qu’ils étaient ouverts au dialogue !

Le 27 septembre 2018 le Conseil des Prud’hommes a donné raison aux 57 salariés, en condamnant la société SOURIAU à verser les sommes de rappel de la prime d’habillage, des dommages-intérêts sur une rétroactivité de 3 ans, au titre de l’article 700 et cela à chaque partie demanderesse.

La direction de SOURIAU a fait savoir par voix de mail à tous les salariés qu’elle décidait de faire appel de la décision ! Affaire à suivre…