10 février 2021 – Encore une journée de forte mobilisation

Les agents actifs et inactifs ont répondu présents, une nouvelle fois massivement, pour l’avenir du service public de l’énergie et des emplois dans les IEG et pour exprimer toujours plus fort le retrait immédiat du projet de démantèlement d’EDF.

Ce 10 février, le PDG Lévy et le Ministre Le Maire étaient auditionnés à l’Assemblée Nationale.

Comme pour notre Ministre de tutelle, le 4 février dernier, ces auditions sont la résultante des mobilisations et de la démarche enclenchée par la FNME-CGT et l’interfédérale.

Il est un fait : nous avons gagné la bataille des idées. Plus personne ne croit que le projet Hercule est un

pseudo sauvetage d’EDF. Tout le monde a bien compris que l’objectif est de privatiser une grande partie des ses activités.

Les actions conjointes des travailleurs, des élus de la République et des Collectivités Locales font vaciller les ambitions de financiarisation d’EDF de M. Lévy.

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

 

Le calendrier entre l’UE et la France

Le peu d’informations dont nous disposons montre que ça piétine et que la Commission Européenne veut des contreparties au financement du nucléaire comme l’étanchéité entre Bleu et Vert ou la vente de l’électricité, fruit de l’AReNH, à l’ensemble des fournisseurs européens…

Le calendrier gouvernemental

Avec la panade sur la gestion de la pandémie, nous devons être attentifs à ce que ce dossier ne passe pas en « douce ». Mais les élus sont maintenant avertis et attentifs; des collectivités locales au parlement, ils mènent une lutte intense !

Et dans l’entreprise : Le PDG ne communique rien, n’écoute rien et reste arc-bouté sur son projet, qu’il estime seul pouvant redresser l’entreprise… Pourtant, la situation économique n’est pas catastrophique et d’autres voies sont possibles.

Pour nous, la CGT : La revendication première reste encore et toujours le retrait du projet Hercule !

Pour la FNME-CGT, avant d’apporter des solutions, il nous faut un réel diagnostic pour analyser la situation. Quel chirurgien décide d’opérer avant d’avoir établi un diagnostic !?

Nous demandons une enquête parlementaire sur un bilan partagé de la dérèglementation, dans lequel la FNME-CGT apportera l’ensemble de ses analyses démontrant le fiasco de plus de 20 ans de libéralisation de l’électricité et du gaz.

Ensuite, seulement, les débats peuvent s’ouvrir sur quel EDF demain pour la réponse aux besoins des usagers et de la Nation ainsi que pour la lutte contre le réchauffement climatique.

Le constat d’aujourd’hui est sans appel : un pillage du Service Public de l’Énergie, une hausse des tarifs, un éloignement des agents avec les usagers, une baisse de la qualité de service, des fermetures dogmatiques de sites de travail, des risques mal gérés d’approvisionnement, une gestion inhumaine des agents, des suppressions d’emplois, etc.

Pour la FNME-CGT, afin d’assurer un véritable Service Public, une des solutions, c’est bien la renationalisation d’EDF dans un retour à l’EPIC.

Ensemble traçons un autre avenir avec le Programme Progressiste de l’Énergie

Articles similaires

Audition Inter-fédérale à l’Assemblée Nationale Commission des Affaires Économiques

Audition Inter-fédérale à l’Assemblée Nationale Commission des Affaires Économiques

Jeudi 8 avril, jour anniversaire des nationalisations : c’est un événement d’ampleur qui se prépare.

Jeudi 8 avril, jour anniversaire des nationalisations : c’est un événement d’ampleur qui se prépare.

La FNME CGT dénonce une nouvelle hausse injustifiée des tarifs gaz au 1er mars 2021

La FNME CGT dénonce une nouvelle hausse injustifiée des tarifs gaz au 1er mars 2021

La déréglementation-privatisation d’EDF n’est pas la solution

La déréglementation-privatisation d’EDF n’est pas la solution

Débat Hercule au Sénat – Janvier 2021

video

Pour un service public de l'électricité

Les attaques et réformes s’enchaînent dans les services publics de l’énergie, pilotées par les directions d’EDF et ENGIE soumises aux directives de l’Élysée. Leurs certitudes ont été bousculées par les mobilisations des salariés et la prise de conscience des citoyens qui paient lourdement la note de ces choix politiques. Dans ce contexte, la FNME CGT vous propose de mettre au coeur des débats les exigences du service public et d’y associer, en plus des agents, les élus et usagers particuliers et industriels.

Dernières actualités EDF

Audition Inter-fédérale à l’Assemblée Nationale Commission des Affaires Économiques

22 mars 2021

Introduction liminaire CGT 10 mars 2021 Monsieur le président de...

Lire la suite...

Jeudi 8 avril, jour anniversaire des nationalisations : c’est un événement d’ampleur qui se prépare.

22 mars 2021

Projet HERCULE : la FNME-CGT auditionnée par la commission des...

Lire la suite...

Revoir: Conférence Éclairée - Anaïs Henneguelle

Revoir: Conférence Éclairée - Henry Sterdyniak

Revoir la conférence Eclairée de Marie Pezé

Se syndiquer : Et si vous vous engagiez !