By | novembre 10, 2020

La FNME-CGT alerte tous les travailleurs de l’énergie : EDF, ENGIE et GazelEnergie accélèrent la casse industrielle et sociale.

Ce qui attend tous les travailleurs de l’énergie :

– Fermeture de sites, vente à la découpe, désintégration, filialisation, ouverture du capital,

– Suppression d’emplois, licenciement, désorganisation, externalisation,

– Disparition des garanties réglementaires de branche et du statut des IEG.

Personne ne sera épargné !

– ENGIE déchiquetée par le plan Clamadieu…

-EDF désintégrée par le projet Hercule…

-GazelEnergie désagrégée et ses salariés licenciés par un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE)…

Tous menacés par des désintégrations, nous devons agir par une mobilisation générale de grève mardi 3 novembre !
Pour s’en sortir, la FNME-CGT revendique la seule solution viable et efficace pour l’avenir énergétique : le Service Public de l’Énergie (gaz et électricité).
Pour organiser ce renouveau du Service Public, la France doit acter dans sa politique la remise en cause de la libéralisation européenne de l’énergie.
La solution, c’est le PPE (Programme Progressiste de l’Énergie) de la FNME – CGT pour répondre aux besoins des usagers, de la Nation et assurer la maîtrise publique d’une transition énergétique ambitieuse au service de la lutte contre le dérèglement climatique. Le PPE, c’est la garantie pour tous les travailleurs d’avoir des emplois de qualité et un Statut social de haut niveau: le Statut de l’énergéticien.

L’HEURE EST VENUE DE REPRENDRE EN MAIN NOTRE AVENIR : APRÈS IL SERA TROP TARD !

IL N’Y A PAS DE FATALITÉ : nous pouvons et nous devons arrêter cette casse du secteur de l’énergie.

Rassemblés, à l’appel de la FNME-CGT, les travailleurs des Industries Électriques et Gazières doivent construire le rapport de force et lutter contre les projets destructeurs de nos emplois, de nos industries et de nos garanties collectives statutaires.

TOUS EN GREVE LE 3 NOVEMBRE

POUR GAGNER UN SERVICE PUBLIC DE L’ÉNERGIE ET UN STATUT DE L’ÉNERGÉTICIEN