15 janvier 2018

Ni l’emploi, ni l’industrie en France: ceux sont les intérêts de leurs actionnaires qui comptent pour les multinationales françaises!

Une récente étude de l’Insee fait l’inventaire des firmes multinationales françaises et en dresse  les principales caractéristiques (davantage de chiffre d’affaires et de salariés à l’étranger qu’en France, profitant largement des écarts de salaires et plus présentes dans l’industrie et aux États Unis d’Amérique).
 
Une entreprise (un « groupe de sociétés ») dont le centre de décision est situé en France et qui contrôle au moins une filiale à l’étranger est considérée comme une firme multinationale française (FMN)1.
Selon une publication récente de l’Insee (Insee Focus, n° 104, 12 décembre 2017), en 2015 la France compte 2145 FMN (hors secteur bancaire et services non marchands). Elles contrôlent 37000 filiales à l’étranger.

Cinq faits majeurs caractérisent les FMN françaises:

  • elles emploient davantage à l’étranger qu’en France;
  • elles profitent largement des écarts de salaires dans différents pays;
  • elles sont relativement plus présentes dans l’industrie;
  • elles réalisent plus de chiffre d’affaires à l’étranger qu’en France;
  • les États-Unis d’Amérique ont la préférence des FMN françaises.

LES FMN FRANÇAISES EMPLOIENT DAVANTAGE À L’ÉTRANGER QU’EN FRANCE

Les FMN françaises emploient plus de 9,5 millions de personnes au total, dont 4 millions (42 % du total) en France et 5,5 millions à l’étranger. 37 % des salariés des filiales étrangères des FMN françaises (2 millions de personnes) travaillent dans l’un des pays membres de l’Union européenne hors France. Les autres (3,45 millions, soit 63 % du total) travaillent en dehors de l’Union européenne.

 Source de tous les tableaux dans cette note : Insee
 Taille de la FMN  Nombre (unités)  % du total  Effectifs (en milliers)
 en France  à l’étranger
 Grande  144  7  3039  4350
 Intermédiaire  972  45  929  1051
 Petite et moyenne  1029  48  83  99
 Ensemble  2145  100  4051  5500

LES FMN FRANÇAISES PROFITENT LARGEMENT DES ÉCARTS DE SALAIRES DANS LEURS FILIALES

Le salaire moyen dans les filiales étrangères des FMN françaises est de 38000 euros par an (3160 euros par mois). Cette moyenne cache un grand écart de 1 à 12. Les salarié(e)s les moins bien payé(e)s des filiales des FMN françaises se trouvent en Tunisie (8300 euros de salaire annuel moyen par salarié). Les mieux payés sont en Suisse (101100 euros) et aux États Unis d’Amérique (72000 euros).

Salaire moyen par pays d’installation des FMN françaises selon le secteur d’activité.
Pays d’installation Salaire annuel moyen Pays d’installation Salaire annuel moyen
Tunisie 8,3 Hors union européenne 31,5
Inde 8,9 Argentine 39,7
Colombie 10,5 Espagne 41,3
Indonésie 13 Autres pays de l’UE 42,6
Russie 13,4 Union européenne hors France 49,1
Thaïlande 13,6 Italie 50
Roumanie 14,1 Canada 55,5
Maroc 14,6 Japon 60,6
Chine 16,4 Suède 61,6
Brésil 17 Royaume-Uni 62,7
Chili 17,2 Allemagne 64,8
Pologne 18 Belgique 67,1
Mexique 18,6 Pays-Bas 70
Hongrie 19,5 Australie 71,2
République tchèque 22,8 États-Unis 72
Portugal 25,7 Suisse 101,1
 

L’INDUSTRIE EST LE PREMIER SECTEUR D’ACTIVITÉS DES FILIALES ÉTRANGÈRES DES FMN FRANÇAISES

Du point de vue sectoriel, les salariés des filiales étrangères des FMN françaises travaillent d’abord dans l’industrie (36,6 % de l’emploi total des filiales étrangères), puis dans les services (36 %) et le
commerce (23 %).
Effectifs des filiales étrangères des FMN françaises selon le secteur d’activités
 Secteur d’activités
des filiales
 Effectifs hors France
(en milliers)
 Répartition sectorielle des effectifs hors France
(en %)
 Effectifs dans l’Union européenne hors France
(en milliers)
 Effectifs hors Union européenne
(en milliers)
 Agriculture, sylviculture, pêche  23  0,4  3  20
 Industrie  2010  36,6  773  1237
 Construction  199  3,6  100  99
 Commerce  1285  23,4  385  900
 Services marchands  1982  36  788  1193
 Ensemble  5500  100  2050  3450
Tous secteurs confondus, les États-Unis d’Amérique concentrent le plus grand nombre de salariés des filiales des FMN françaises (608000 salariés, soit 11 % du total de l’emploi des filiales étrangères de ces firmes), suivis de la Chine (presque un demi-million, soit 9 % du total) et du Brésil (8 % du total).
Effectifs des filiales étrangères des firmes multinationales françaises
Rang Pays
Effectifs (en milliers)
Part (en %)
1 États-Unis d’Amérique 608 11
2 Chine 498 9,1
3 Brésil 464 8,4
4 Royaume-Uni 377 6,9
5 Allemagne 347 6,3
6 Espagne 299 5,4
7 Inde 280 5,1
8 Italie 191 3,5
9 Pologne 185 3,4
10 Russie 134 2,4
Total cumulé des 10 premiers pays d’installation 3383 61,5
Filiales installées en UE 2050 37,3
Filiales installées hors UE 3450 62,7
Total 5500 100
 

LES FMN FRANÇAISES RÉALISENT PLUS DE CHIFFRE D’AFFAIRES À L’ÉTRANGER QU’EN FRANCE

En 2015, le chiffre d’affaires total des FMN françaises est de 2225 milliards d’euros, dont 54 % réalisés à l’étranger (1220 milliards d’euros) et 46 % réalisés en France (1015 milliards).
Les grandes FMN réalisent 82 % du chiffre d’affaires global des FMN françaises (réalisé en France et à l’étranger). Elles représentent aussi 85 % du chiffre d’affaires des filiales étrangères des FMN françaises.
Chiffre d’affaires des firmes multinationales françaises (en milliards d’euros)
 Taille de FMN  Chiffre d’affaires en France  Chiffre d’affaires à l’étranger  Chiffre d’affaires total
  Grandes  805  1030  1835
 Intermédiaires  194  170  364
 Petites et moyennes  16  11  27
Ensemble  1015  1211  2226
Les États-Unis d’Amérique représentent le plus grand pourcentage du chiffre d’affaires réalisé par les filiales étrangères des FMN françaises (200 milliards d’euros, soit 16,5 % du chiffre d’affaires consolidé réalisé à l’étranger). Viennent ensuite – et de loin – l’Allemagne (115 milliards, soit 9,5 % du total) et le Royaume-Uni (113 milliards, soit 9,4 % du total).
Chiffre d’affaires consolidé réalisé par les filiales étrangères
Rang Pays
CA consolidé (en Mds€)
Part (en %)
1 États-Unis d’Amérique 200 16,5
2 Allemagne 115 9,5
3 Royaume-Uni 113 9,4
4 Chine 74 6,1
5 Italie 71 5,8
6 Espagne 60 5,0
7 Belgique 71 4,9
8 Brésil 60 4,8
9 Suisse 53 4,3
10 Pays-Bas 34 2,8
Total cumulé des 10 premiers 821 69,1
CA réalisé en UE 552 45,6
CA réalisé hors UE 659 54,4
Total   1211 100

LES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE ONT LA PRÉFÉRENCE DES FMN FRANÇAISES

Les États-Unis d’Amérique comptent aussi le plus grand nombre des filiales étrangères des FMN françaises (3500 filiales, soit 10 % du nombre total des filiales), suivis du Royaume-Uni (2900 filiales, soit 8 % du total) et de l’Allemagne (2600 filiales, soit 7 % du total).
Nombre de filiales à l’étranger des firmes multinationales françaises
Rang Pays Nombre de filiales (en milliers)
Part
(en %)
1 États-Unis d’Amérique 3,5 9,5
2 Royaume-Uni 2,9 7,7
3 Allemagne 2,6 6,9
Total cumulé des 10 premiers 19,0 51,0
Filiales dans l’UE 17,1 46,2
Filiales hors UE 19,9 53,8
Total 37 100

 EN GUISE DE CONCLUSION: QUELS ENJEUX POUR NOTRE SYNDICALISME

Ces données mettent en évince au moins trois enjeux fondamentaux :
  • des droits pour les salariés et leurs représentants, y compris à l’échelon des firmes multinationales, pour intervenir sur les choix stratégiques de l’entreprise (nature de l’activité, salaire et conditions de travail, choix d’investissement et de pays d’installation…);
  • la solidarité internationale des travailleurs pour améliorer les droits sociaux et les normes sociales et environnementales;
  • le rôle et la responsabilité des pouvoirs publics pour :
    • faciliter la réalisation de ces enjeux,
    • établir une vision cohérente et stratégique sur le long terme conforme à l’intérêt général et non à ceux des actionnaires.